Travestissements, impostures et la communauté historienne

TitleTravestissements, impostures et la communauté historienne
Publication TypeJournal Article
Year of Publication2006
AuthorsMartin, Jean-Clément
JournalPolitix
Volume74
Issue2
Pagination31-48
Date Published06/2006
Abstract

First Paragraph: En 1864, Hippolyte Taine choquait ses lecteurs en déclarant que « le vice et la vertu sont des produits comme le vitriol ou le sucre Taine (H.), Histoire de la littérature anglaise, Paris,... ». La phrase ne susciterait pas le même écho aujourd’hui, sans doute s’étonnerait-on de voir un auteur estimé réactionnaire tenir une telle position dénuée de moralisme. Pourtant, est-on bien assuré de ne pas continuer de délivrer des jugements de valeur en utilisant, benoîtement, des qualifications censées être anodines ? Pire même, ce faisant, n’endosse-t-on pas des normes édictées par un groupe dominant à l’époque que nous étudions ? Nous voudrions, dans les pages qui suivent, proposer une réflexion autour de l’emploi de termes comme « travestissement » et « imposture » à propos d’un cas tout à fait spécifique : la petite centaine (chiffre incertain) de femmes soldats recensées pendant la Révolution française et l’Empire Cf. notamment Steinberg (S.), « Un brave cavalier pendant....

URLhttp://www.cairn.info/article.php?ID_ARTICLE=POX_074_0031
Full Text

See "Locators" link.

Entry by GWC Assistants / Work by GWC Assistants : 

Countries: